La Voix de l’eau, immersion sensible pour la petite-enfance

L’eau nous berce et nous fabrique dès notre premier cocon, le ventre maternel.
Dans sa bulle, le bébé flotte, nage, respire. Il ne fait qu’un avec l’eau. Il se laisse porter par elle. Il sent et vit l’eau à travers toutes ses sensations. Serions-nous des êtres mi-hommes mi-poissons? Dans sa bulle, la voix, les sons et le rythme sont déjà de tous les instants : le sang et le cœur qui battent, la voix, le chant, les mots, les pleurs, la respiration… Le bébé dans son monde utérin est bercé par tous ces sons, qu’ils proviennent de son monde intérieur ou de l’extérieur.

Dans le processus de création, nous nous interrogeons sur notre lien à l’eau et à la voix. Quelle relation intime tissons-nous avec ces deux éléments vibratoires ? La voix de l’eau, la voix de l’autre et les sons vibrent en nous et résonnent par le biais de l’eau contenue dans notre corps. Nous sommes eau. Nous sommes vibration.

Lors des différentes étapes de travail, nous explorons la voix dans tous ses états, parlée, chantée, murmurée ; et le son de différents instruments, basse, métalonote, tongue drum, bols chantants, tambour océan, kayambé… Nous allons également travailler sur la scénographie que nous souhaitons immersive et qui invitera le public à s’assoir au cœur même du dispositif scénique afin que les tout-petits et les adultes les accompagnant soient plongés dans ce bain sonore et visuel au plus proche des artistes, comme immergés dans les sons et les lumières du spectacle.

Ainsi, nous souhaitons gommer le 4ème mur séparant habituellement les artistes du public afin que ce dernier fasse partie du spectacle et en devienne pleinement acteur.